Retour

Meilleur reflex full frame pour débuter en 2024

Vous êtes passionnés de la photo et vous aimerais faire le « grand saut » qualitatif pour avoir un plein format ?

Devant une concurrence acerbe des producteurs dans le domaine et des innovations techniques révolutionnaires ce choix est plus difficile que jamais.

Pour essayer de trouver la réponse, il faut avoir en vue :

    1. Le prix
    2. La fréquence d’utilisation
    3. Le type des photos envisagées
    4. La facilité d’utilisation
    5. Le choix d’objectifs

 

Autrement dit, vaut-il la peine d’investir plus de 5000 $ dans un boîtier de derrière génération, comme un Sony A7R V, alors qu’il sera utilisé à peine trois fois par année pour prendre de la photo animalière ?

Pour répondre à cette question, la plupart des photographes vont défier la logique et vont vous conseiller de faire votre choix en ordre inverse. En effet, pour choisir la meilleure caméra pour VOS BESOINS, il faudrait d’abord regarder la disponibilité d’objectifs envisagés et leur prix. N’oubliez pas que tout photographe qui se respecte doit avoir, au moins, la « Sainte Trinité » : un 50 mm (1.4/1.8/2.8), un 24-70mm (2.8), un 70-200mm (2.8).

Si vous envisagez la photo d’architecture ou de paysage, il vous faudra un grand-angle dans la gamme 10-20mm. Pour la photo animalière, vous auriez besoin d’un super téléobjectif, idéalement un 150-600mm. Il est évident que toute cette gamme d’objectifs peut dépasser largement votre budget et briser vos rêves de devenir une star de la photographie. Si c’est le cas, ne vous inquiétez pas, il existe toujours la variante d’objectifs usagés à des prix très abordables.

Contrairement aux caméras qui ont un nombre limité de déclenchements, la vie des objectifs est théoriquement…illimitée. Il n’est pas rare de voir des photographes, surtout des amateurs de Pentax qui utilisent sans problèmes des objectifs des années 70-80.

Au sujet de la disponibilité des objectifs usagés, Canon est le leader incontestable, suivi de proche de la marque Nikon. Ces fabricants ont en plus l’avantage d’avoir des objectifs compatibles de marque Sigma ou Tamron, de très bonne qualité, mais à un prix moins cher que les objectifs d’origine. Par exemple, un objectif Nikkor 70-200mm, 2.8 se vend à un prix d’environ 2900$, alors qu’un Tamron avec les mêmes caractéristiques et d’une qualité d’image sensiblement proche se vend à moitié prix; en outre, il peut se trouver sur Marketpalce à seulement 700$ !

Si on suit les caractéristiques énoncées au début, il paraît que le Canon EOS 6D Mark II est un grand gagnant.

Canon EOS 6D Mark II

 

 

En effet, son capteur CMOS Sensor de 26.2 MP combiné avec un système AF de type croisé à 45 points devrait satisfaire amplement quelqu’un en début de carrière ou un photographe amateur pour avoir des images pros. Cette camera est connue en plus pour sa fiabilité, sa facilité d’utilisation et pour gérer très bien le bruit d’images en faible lumière. Son prix est aussi extrêmement intéressant, le prix d’un boîtier neuf variant entre 1500-1900$.

 

 

 

 

 

Bien qu’il fût sorti avant, le Nikon D750 est le concurrent direct de l’EOS 6D Mark II.

Nikon D750

 

Ses caractéristiques et la qualité d’images sont très semblables. Le Canon a l’avantage d’avoir un écran tactile, tandis que le Nikon a 51 points d’autofocus vs 45 de l’EOS. Le D750 a un prix semblable a son concurrent direct, et il n’est pas rare d’en trouver un usagé à moins 900$.

Ses caractéristiques et la qualité d’images sont très semblables. Le Canon a l’avantage d’avoir un écran tactile, tandis que le Nikon a 51 points d’autofocus vs 45 de l’EOS. Le D750 a un prix semblable a son concurrent direct, et il n’est pas rare d’en trouver un usagé à moins 900$.

Notez que le D750 offre un plus grand nombre d’objectifs disponibles que son homologue, avec un total de 316 compatibles vs 257 pour Canon (32 vs 22 lentilles zoom standard).

 

 

Sony A7 II

 

 

Lancé en novembre 2014, le Sony A7 II peut se trouver encore en vente chez certains détaillants au Québec. Le boîtier hybride avait surpris à l’époque par ses dimensions compactes et par la stabilisation en 5 axes grâce à son sensor-shift. Avec un poids de seulement 599 g et 117 points d’autofocus, ce boîtier est idéal pour la photo de voyage. Ses points négatifs seraient l’absence de l’écran tactile et sa faible autonomie (seulement 350 shots).

 

 

 

 

Ce bref exposé ne serait pas complet sans la célèbre marque Pentax.

Pentax K-1 Mark II

 

Sorti en février 2018, le Pentax K-1 II se veut un boîtier professionnel à moins de 3000$. Pour la compagnie mère, Ricoh, le défi est franchi. Le K-1 II offre une qualité d’image équivalente, sinon meilleure, que d’autres cameras marques plus dispendieuses. Le boîtier Nikon 850, par exemple, qui parage un capteur identique coûte aux alentours de 4000$, tandis qu’un Pentax neuf se vend à moitié. Ce défi a ses inconvénients également :  pas d’écran tactile, seulement 33 points d’autofocus et un poids considérable (1010 g).

Cependant, la qualité d’image par rapport au prix du boîtier et l’offre de lentilles surclassent ces inconvénients. Le grand avantage d’un Pentax est le fait d’avoir la stabilisation dans l’appareil. En plus d’offrir une meilleure qualité d’images, cette technologie permet d’utiliser des anciens objectifs sans problèmes d’incompatibilité.

 

 

 

Ainsi, malgré sa moindre popularité que la marque Canon, le Pentax offre plus de lentilles compatibles pour son boîtier K-1 II vs 6D Mark II (25 vs 19).

Pour conclure, le choix d’un boîtier pour débuter est très subjectif, dépendamment en première de votre budget et de votre style. N’oubliez pas, surtout, que ce n’est pas l’appareil qui prend la photo, mais bien le photographe.